Ecologie

Pourquoi j’ai décidé de participer à la Marche pour le climat ?

Ce samedi 8 septembre 2018, une marche pour le climat, à laquelle j’ai décidé de participer, était organisée à Lyon  Des marches ont été organisées partout en France réunissant plus de 100.000 personnes selon les organisateurs. Les marches pour le climat font suite à la démission de Nicolas Hulot en tant que ministre de la transition écologique et solidaire. Elles découlent d’une initiative de Maxime Lelong, un citoyen comme vous et moi qui n’appartient à aucune ONG et qui ne revendique aucun parti politique. Il a décidé, le jour de la démission, de lancer un mouvement citoyen sur les réseaux sociaux .

L’évènement a tout de suite fait fait face à un engouement très important. Nicolas Hulot ne s’est pas senti assez soutenu et écouté au sein de l’exécutif et il part avec un sentiment d’impuissance laissant peu d’espoir en ce qui concerne une transition écologique prochaine.  Interviewé à France Inter, il déclare « Au quotidien, qui ai-je pour me défendre ? ». La population française répond et elle lui démontre qu’elle est réceptive à un changement structurel en matière d’écologie et que c’est une problématique  dont elle se préoccupe.

DSC_0029
Marche pour le climat Lyon

Cet été nous avons dû faire face à un épisode caniculaire qui témoigne du réchauffement climatique et de plus en plus d’affaires en rapport avec la pollution de l’air, de l’eau et des sols ont refait surface notamment après le procès gagné par Dwayne Johnson contre Monsanto. Ce procès confirme que le glyphosate commercialisé par Monsanto est nocif pour la santé puisque le produit entraine un excès d’acide rétinoïque. Cet acide est essentiel au développement humain, or en très grande quantité, il est à l’origine de déformations congénitales et peut engendrer des risques cancérigènes.

Cependant l’actualité aussi négative soit elle, nous conforte sur un point ;  l’écologie est de plus en plus au centre du débat public. Nous avons besoins de trouver de nouvelles solutions puisque notre système de consommation n’est pas adapté. L’Homme consomme plus que ce que la nature est en capacité de lui donner. A ce jour nous sommes plus de 7,6 milliards sur terre et nous devons trouver des solutions, notamment dans le secteur de l’agriculture pour répondre aux prévisions allant jusqu’à 9 milliards d’habitants en 2050.  Les ressources mondiales s’épuisent  de plus en plus rapidement, en témoigne le « jour du dépassement » qui survient de plus en plus tôt chaque année. Ce jour est calculé  par l’ONG, Global Footprint Network, à partir l’empreinte carbone et des ressources utilisées pour pêcher, cultiver et déboiser. En cette année 2018, la population mondiale vit à crédit depuis le 1er  aout.

 

Idéalement j’aimerais que cela provoque une prise de conscience générale mais je peux comprendre que certaines personnes ne saisissent  pas en quoi une marche favorise un progrès, quel qu’il soit, en matière d’écologie. En soit ces personnes n’ont pas forcément tord, elles n’ont pas raison non plus. Il est certain que cette marche n’a pas un impact direct sur l’environnement. En réunissant autant de personnes, les marches pour le climat ont permis à ce mouvement écologique de prendre de l’ampleur et de se faire entendre, même au sommet des institutions. Selon moi, participer à la marche pour le climat  était une façon de m’entourer de personnes qui partagent le même combat idéologique mais également physique à travers des actions du quotidien qui visent à diminuer notre impact environnemental. J’ai pu ressentir que de plus en plus de personnes ont envie de faire entendre leurs revendications et demandent à ce qu’il y ait une transition pour diminuer la pollution. Pollution qui découle d’une part,  de l’utilisation des énergies fossiles qui entrainent une augmentation de l’ effet de serre mais aussi de produits chimiques et toxiques déversés dans l’eau, l’air et la terre, de la déforestation et  des déchets non recyclables ou non recyclés.

Marche pour le climat Lyon

Pour comprendre pourquoi je me suis rendue à cette manifestation citoyenne, il faut sortir de la spirale négative qui nous laisse penser que des petites actions n’auront aucun impact surtout sur les politiques gouvernementales. Manifester est un droit au sens juridique du terme. Tous les pays du monde ne sont pas loger à la même enseigne en ce qui concerne ce droit. Lorsqu’il y a manifestation il y a liberté d’exprimer ses opinions et de témoigner du soutient à une cause ou à une personne. En ce début du mois de septembre et après la démission de Nicolas Hulot, on se rend compte que l’écologie est  de plus en plus reléguée au second plan. Pas parce que le sujet n’intéresse pas mais parce que même une personne avec des ambitions, au sein du gouvernement est confrontée à des lobbies et des groupes industriels qui empêchent cette transition écologique. Cette manifestation nous confirme que nous sommes prêts pour le changement, prêts à trouver ensemble de nouvelles alternatives et que rien ne doit nous laisser penser que les choses sont déjà perdues d’avance.

  Nous sommes tous conscients que lorsqu’il y a installation d’une entreprise ou d’agriculteurs qui utilisent des produits ayant des effets chimiques et toxiques, ces produits sont déversés dans les sols, dans l’eau ou la terre. Dès lors, la population à proximité subit de plein fouet les impacts environnementaux qui génèrent des effets nocifs sur leur santé. Le réchauffement climatique et les catastrophes liées au dérèglement climatique ont également causés une augmentation de l’insécurité alimentaire principalement dans des pays comme l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie. Ces exemples témoignent d’une pollution qui impacte directement les populations. La décision personnelle entreprise de choisir un modèle de consommation plus respectueux de l’environnement, nous a donné l’occasion lors de cet élan citoyen de pouvoir se RASSEMBLER en une seule et unique voix qui a un intérêt commun. Parce que c’est une question d’écologie mais c’est aussi et surtout une question d’humanité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s