Voyages

Mon grand voyage au Canada et aux États-Unis : 4 jours à Montréal

via Lifestyle

Mon grand voyage au Canada et aux États-Unis : 4 jours à Montréal

A la fin du mois de mai je me suis envolée pour un long et beau voyage que je préparais depuis un certain temps. Je suis partie de Lyon et en 6 heures de vol, nous sommes arrivés à Montréal.   En plus de Montréal lors de notre road-trip, nous avons visité Ottawa, Toronto, Boston et New-york mais dans cet article je préfère vous donner uniquement ce que j’ai retenu de mon expérience canadienne et plus spécifiquement de Montréal. Le Canada est un pays auquel je me suis très vite attachée et je n’avais pas vraiment envie de le quitter à vrai dire. J’ai rencontré des gens avec une autre façon de penser, un autre état d’esprit et qui ont le cœur sur la main. J’ai commencé mon voyage seule et en tant que telle j’avais beaucoup d’appréhensions. Je logeais seule mais j’ai très vite rejoint des amis sur place. C’est la première fois que je voyageais seule et que j’étais aussi loin de chez moi. Pourtant à aucun moment je me suis sentie en danger, seule dans Montréal que ce soit le jour ou la nuit. Je ne dis pas que j’ai la certitude que rien ne peut se passer, mais pour ma part je me suis toujours sentie en sécurité dans les rues et les transports. De plus la francophonie m’a permis de ne pas trop me sentir dépaysé.

Montréal s’inspire du modèle américain avec ses nombreux et grands buildings cependant les espaces vert occupent également une place très importante dans la ville. C’est une ville qui est toujours en mouvement et particulièrement l’été car beaucoup d’événements sont organisés.  Il est assez difficile de visiter tout Montréal en quatre jours mais j’ai pu découvrir de très bonnes adresses et c’est ce que j’ai voulu partager avec toi dans cet article.

Le trajet Aéroport – Centre-ville

J’ai atterri à l’aéroport Pierre-Eliott-Trudeau à Montréal, ensuite pour rejoindre le centre-ville j’ai décidé de prendre la navette 747 pour rejoindre le centre-ville. Le ticket coûte 10$ canadien et il peut être utilisé pendant 24h dans les bus et les métros de Montréal.

L’Hébergement:

Les auberges de jeunesse sont un bon compromis en ce qui concerne le rapport qualité-prix et elles permettent de rencontrer de nouvelles personnes avec qui on peut partager nos bonnes adresses et nos différentes expériences.   Il y a l’embarras du choix en matière d’auberges à Montréal. Personnellement j’ai choisi de loger dans l‘auberge Saint-Paul, au sud de Montréal située juste à côté du port.  En partant seule, j’ai choisi cette auberge parce que c’était la seule dans laquelle il restait des places dans un dortoir féminin. Dans une auberge, trois choses sont fondamentales, le confort de la chambre, la propreté et le petit-déjeuner. J’ai trouvé que cette adresse remplie tous les critères même si la rue est très vivante et il peut y avoir du bruit dans la soirée mais personnellement avec la fatigue de mes journées bien remplies  cela ne m’a pas trop dérangé. En ce qui concerne la propreté surtout dans les sanitaires, je n’ai eu aucun problème, ils étaient toujours très propres. Pour finir sur le petit-déjeuner, il était très complet. Le seul petit détail que j’aurais  à redire, c’est qu’ il n’y avait que du café, pas de lait ou de boissons fraiches.

Les incontournables de Montréal :

Le quartier du  plateau :  On ne peut pas passer par Montréal sans se balader dans le charmant quartier du Plateau. L’architecture originale et colorée de ces petites maisonnettes semble tout droit sortie de décors de films. Le quartier est parfait pour prendre un verre, se balader et même faire du shopping. Notamment parce que de nombreux petits créateurs et artistes ont choisi le quartier pour installer leur boutique.

 

 

 

Chaque coin de rue du Plateau regorge de nouvelles surprises. En plus de s’afficher sur les maisons, les couleurs sont partout et le street art en est l’exemple même. On peut voir des « murales » (appelées ainsi par les québecois) dans toutes les rues de Montréal,  et encore plus dans le quartier du Plateau. Le street-art fait désormais partie de l’identité de la ville.  En témoigne le festival d’art urbain international, Mural, célébrant la musique et les arts visuels pendant 11 jours au mois de juin !

 

 

 

Le Parc du Mont-Royal :  C’est le passage obligé pour découvrir l’une des vues les plus époustouflantes de Montréal depuis le Belvédère du Chalet. La pente est quelque peu abrupte pour parvenir au belvédère. Tu auras le choix entre les escaliers ou le sentier mais je suis sûre que tu ne seras pas déçu d’avoir fait l’effort de grimper.  Lors de la montée jusqu’au panorama, la grandeur et le calme du parc nous donnerait presque l’impression de ne plus être en ville, pourtant derrière la verdure on peut encore apercevoir les immenses buildings.

Le dimanche, il ne faut surtout pas louper l’attraction incontournable de Montréal; les Tam-Tams du Mont-Royal. Les Montréalais se mêlent aux touristes et se retrouvent lors d’un impressionnant rassemblement de percussions et de danseurs.

DSC_0113DSC_0097

Le vieux Montréal et la basilique Notre-Dame : le quartier historique est situé au sud de Montréal près du Vieux Port. Entre modernité et vielles pierres, tu pourras commencer ta visite par la place Jacques Quartier en prenant le métro pour t’arrêter à la station Champs de Mars Sur cette place très animée tu trouveras de jolis bars et des spectacles de rue toute la journée.  Ensuite direction la basilique Notre-Dame. J’ai été impressionnée par la richesse de l’ornementation et l’incroyable luminosité émanant de cette basilique néogothique. Elle est entièrement décorée et toutes les parties sans vitraux sont peintes en bleu, rouge  ou en or. En prenant un peu plus au sud, tu pourras longer le Vieux-Port à pied ou à vélo. Le Vieux Port est aménagé l’été pour le rendre plus accessible aux touristes, ainsi tu trouveras des containers aménagés en restaurants dans lesquels tu pourras grignoter des spécialités canadiennes par exemple.

 

 

 

Vous pourrez également apercevoir de l’autre côté du port des bâtiments imposants aux architectures atypiques. Le premier bâtiment très imposant est un élévateur à grain désaffecté, plus exactement le silo n°5.  C’est le dernier silo du Vieux Port puisque les autres ont été détruits. Le deuxième bâtiment situé à coté du silo a été construit dans les années 60 lors de l’exposition universelle de 1967, d’où son nom « L’Habitat 67 ». Le bâtiment est très reconnaissable avec son architecture originale, il est conçu à la manière de blocs empilés les uns sur les autres.

 

 

 

Le Village : C’est le quartier gay de Montréal. Vous ne pourrez pas passer à côté car l’été, des guirlandes multicolores ornent la rue. Vous trouverez dans cette rue de nombreux bars et restaurants. Ça n’est pas forcément le quartier qui m’a le plus plu mais pour faire quelques photos l’ambiance et les guirlandes colorées étaient parfaites.

DSC_0187

La rue Crescent : Perpendiculaire à la rue Sheerbrooke (une rue très commerciale qui concentre toutes les grandes enseignes), j’ai particulièrement apprécié cette rue. C’est une rue très vivante, où l’on trouve beaucoup de bars (pubs, clubs…) et de restaurants. Il y a beaucoup d’animations la journée comme la nuit et si vous cherchez un endroit où sortir, vous trouverez forcément votre bonheur dans cette rue.

DSC_0149

Ma petite sélection de musées

  • Pointe-à-Caillère (Vieux Port) : Si j’ai un musée à recommander à Montréal c’est celui-ci. Il C’est le musée d’archéologie et d’histoire de Montréal. Les expositions sont aussi bien accessibles aux adultes qu’aux plus jeunes et elles sont très pédagogiques. De plus jusqu’au 4 novembre 2018 vous pourrez assister à une exposition sur les « Reines d’Égypte » que personnellement j’ai très trouvé très complète et intéressante.
  • Le Centre d’histoire de Montréal : C’est également un musée sur la fondation et le développement de la ville de Montréal. Le musée aborde le point de vue des différentes populations qui se sont succédé dans la ville de la fondation et l’industrialisation à la création de nouveaux quartiers après la multiplication des flux migratoires européens et asiatiques.

adresse resto

Où manger ?

Le Brunch : 

Le REGINE CAFE : Je vous le recommande vraiment pour prendre un bruch dans une ambiance très chaleureuse et confortable.  Les produits sont de très bonne qualité et le service est très agréable. Pour être sûr d’avoir une place je vous conseille de faire une réservation. Si vous aimer le chocolat, leur chocolat fleur de sel est le meilleur chocolat que je n’ai jamais bu, je vous le recommande vivement !

 

 

 

La Poutine : 

La BANQUISE : Situé dans le quartier du Plateau au coin du parc La Fontaine. Ce restaurant est une institution pour manger la fameuse POUTINE !  Cependant, il se peut que vous ayez beaucoup d’attente à l’entrée, c’est pour cela que je vous conseille d’arriver suffisamment tôt. En apparence le plat n’est pas très appétissant mais il faut en avoir gouter au moins une fois pour se faire son propre avis.  La poutine traditionnelle est composée de frites recouvertes d’une sauce brune et de fromage en grains surnommé le fromage « couic-couic ». L’avantage de ce restaurant est qu’il y a beaucoup de variétés de Poutines différentes et revisitées avec des accompagnements originaux. Personnellement pour une première, j’ai choisi une poutine accompagnée de guacamole, crème sûre et tomate. C’était vraiment bon et les portions sont largement suffisantes voire même un peu impressionnantes.

IMG_6973[1]

Les Côtes levées :

LES ENFANTS TERRIBLES :  Le restaurant est situé au sommet de la place Ville Marie offrant une vue à 360° sur tout Montréal. C’est l’adresse dans laquelle j’ai mangé les meilleurs  côtes levées (ribs) de tout mon voyage. Le plat était copieux et la cuisson de la viande était parfaite et fondante.

 

 

 

BATON ROUGE: c’est une chaine de restaurant très connue au Canada et plus particulièrement pour ses côtes levées. Nous avons décidé de les gouter et nous n’avons pas été déçu ! En plus ils proposent un accompagnement de frites de patates douces pour un petit supplément et personnellement j’ai craqué.  Le repas était vraiment excellent et les portions étaient largement suffisantes.

IMG_7630[1]

les friperies

Pour finir j’ai décidé de partager avec vous une belle adresse pour faire du shopping et plus spécialement,  Eva B, la friperie la plus underground de Montréal !

  • Eva B :  Elle est située sur le boulevard Saint-Laurent et vous la reconnaitrez forcément ! La façade est entièrement recouverte de graffitis.  D’extérieur la boutique parle d’elle même et elle démontre son  ambition de créer une atmosphère presque hors du temps. La quantité de vêtements est réellement impressionnante et s’étend sur plusieurs étages. A l’intérieur on retrouve un  restaurant qui propose tous les jours des repas à base de produits frais. En soit, c’est tout ce que l’on peut attendre d’une friperie mais en encore mieux !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s